Archive mai, 2010

Recherches préliminaires

Écrit par francois on 15 mai 2010 | Esquisses, Reconquête |

Il arrive que certaines postures ou attitudes nécessitent quelques recherches préliminaires, de manière à éviter le griffonnage excessif sur la planche finale (le processus d’essai-erreur, qui consiste à crayonner, puis à gommer si l’on n’est pas satisfait et à crayonner de nouveau a tendance à rendre le papier légèrement grisâtre, ce qui n’est pas souhaitable lorsque vient ensuite la coloration).

Une fois la position ou l’expression trouvée, il suffit de la redessiner sur la planche; avec quelques différences parfois, mais en ménageant tout de même le délicat papier. 

 

Crayon sur papier

Crayon sur papier

 

 

Crayon sur papier

Crayon sur papier

 

 

Crayon sur papier

Crayon sur papier

5 commentaires pour l'instant

Couverture complétée

Écrit par francois on 10 mai 2010 | Reconquête |

L’illustration de couverture du premier tome de Reconquêtes est complétée; on peut en apprécier ci-dessous l’intégralité de la composition et quelques détails. Oh, il reste bien quelques retouches à faire, mais il s’agit bien de corrections mineures répondant davantage à un besoin de satisfaction personnelle qu’à une véritable nécessité. La version imprimée sera donc assez semblable à celle-ci.

Je jongle avec l’idée d’en faire tirer des reproductions sur toile ou papier et de les signer à la demande. Certains m’ont assuré qu’ils seraient preneurs, étant donné leur incapacité à se payer l’oeuvre originale (qui, en outre, n’est pas à vendre pour le moment). On fait d’ailleurs de très belles et très fidèles reproductions, de nos jours. N’hésitez pas à me manifester votre intérêt et peut-être cela finira-t-il de me convaincre…

 

Huile sur toile, 32 x 50 pouces

Huile sur toile, 32 x 50 pouces

 

 

Détail

Détail

 

 

Détail

Détail

 

 

Détail

Détail

 

 

Détail

Détail

8 commentaires pour l'instant

La Gallery

Écrit par francois on 4 mai 2010 | Nouvelles |

La peste soit de mon étourderie: j’avais oublié de signaler l’ouverture d’une galerie d’un genre particulier (pour le Québec, du moins), sur la rue St-Denis, à Montréal. La Gallery, car tel est son nom (la consonnance anglophone du nom m’écorche les oreille chaque fois et son orthographe me lacère les doigts, mais bon, ce qui est fait est fait) offre un inventaire intéressant de planches originales de bande dessinée, ainsi que des illustrations et esquisses s’y rattachant.

http://www.lagallery.ca

On y trouve aussi, m’a-t-on dit, un certains nombre d’oeuvres de style contemporain (là, ça m’intéresse nettement moins; sauf que, vous avez bien raison, je n’incarne et ne représente nullement la clientèle visée).

Ils ont en leur possession quelques une de mes planches originales, ainsi que des illustrations. Tout récemment, ils ont mis en montre cette planche, déjà présentée sur ce site, qui est une réinterprétation du découpage de la page 32, du tome 28, de la série Thorgal. Il s’agissait d’un essai de coloration réalisé avant d’entamer la réalisation de Reconquêtes. Je n’ai aucune raison de conserver ce genre de planche, qui ne trouverait pas davantage de place sur les murs de la maison que de grâce aux yeux de ma douce moitié. En revanche, certains pourraient se montrer intéressés par une telle pièce inédite, la voici donc disponible.

 

Encre de chine, aquarelle et encre de couleur

Encre de chine, aquarelle et encre de couleur

aucun commentaire pour l'instant

Clin d’oeil à Jean Ferrat

Écrit par francois on 3 mai 2010 | Millénaire, Nouvelles |

C’est en pleine séance de dédicace, au Festival de la Bande Dessinée de Québec, à la fin d’avril, que j’ai appris avec tristesse le décès d’un homme à qui je voue de longue date une grande admiration: Jean Ferrat.

Je ne m’étendrai pas sur les raisons qui m’ont toujours rendu sympathique ce chanteur droit et entier, ce ne serait ni le temps ni l’endroit. Néanmoins, je puis écrire sans retenue que ces raisons font, encore aujourd’hui et plus que jamais, que ses chansons et sa voix me touchent toujours autant. Je me contenterai de signaler son apparition discrète dans l’un des tomes de Millénaire (assis avec son luth, en arrière-plan).

 

2 commentaires pour l'instant