Archive avril, 2011

“Mini bande-annonce” Reconquêtes

Écrit par francois on 26 avril 2011 | Nouvelles, Reconquête |

Nul, à ce jour, n’a su me dire s’il existe un mot français pour le détestable “teaser” qui s’infiltre pernicieusement dans l’usage.

On m’a bien gentiment proposé “mise en bouche vidéo”, mais la référence quasi pornographique de l’expression (peu souhaitable, faut avouer, dans le cadre de la promotion d’un album de bande dessinée paraissant chez l’éditeur qui fait ses choux gras d’une clientèle ayant de 7 à 77 ans) n’a pas eu l’heur de me plaire outre mesure. “Hors d’oeuvre vidéo” ou “amuse-gueule vidéo” ne me semblent guère plus attrayants. Qu’on me fasse connaître le terme juste, s’il en existe un!

Je me contenterai donc, pour l’instant, d’annoncer la mise en ligne d’une “mini bande-annonce” consacrée à “La Horde des Vivants“, premier tome de la série Reconquêtes. Une bande annonce digne de ce nom paraîtra sous peu; je le signalerai ici également.

http://www.youtube.com/watch?v=JiMMSvDu0pY

 

10 commentaires pour l'instant

Sujet d’étude

Écrit par francois on 19 avril 2011 | Esquisses, Reconquête |

Encore un exemple de recherches préliminaires. Quelques traits de crayon, tracés rapidement, pour parvenir à trouver la posture ou l’effet recherché. La vérité et le réalisme du dessin sont dans le naturel du geste.

 

Études du personnage de Thusia; crayon sur papier.

Études du personnage de Thusia; crayon sur papier.

2 commentaires pour l'instant

Pile poil

Écrit par francois on 17 avril 2011 | Sans catégorie |

Deux images illustrant le travail du pinceau, outil honni par certains dessinateurs, sous prétexte qu’il ne se contrôle finalement qu’au prix d’un entraînement et d’un apprentissage fastidieux. Évidemment, il est parfois rétif, mais en revanche, que de souplesse dans la courbe lorsqu’il daigne se plier à nos désirs!

Et puis, est-il vraiment nécessaire de le réécrire: il faut parfois travailler, dans la vie, pour obtenir ce que l’on souhaite!…

 

Application au pinceau de l'encre de Chine.

Application au pinceau de l'encre de Chine.

 

 

L'encre de Chine recouvre le crayonné préalablement réalisé.

L'encre de Chine recouvre le crayonné préalablement réalisé.

6 commentaires pour l'instant

L’intemporelle sublimation de la courbe féminine

Écrit par francois on 14 avril 2011 | Esquisses, Reconquête |

Je me détends encore parfois les jointures, avant le travail “sérieux”, en griffonnant ce qui vient à ma main spontanément. Le sujet naît souvent de quelques traits jetés sur le papier sans savoir ce qui en découlera.  Un exemple du résultat de ce genre d’exercice de réchauffement s’offre à vous ci-dessous.

Évidemment, vous allez me reprocher “encore des femmes nues!?” et vous aurez bien raison. Je me répète dans mes thèmes. Mais en ces temps difficiles, agités de soubresauts électoraux et de promesses à la va comme je te pousse, n’est-il pas souhaitable et sain (je n’ai pas écrit sein, ne me prêtez pas d’intentions louches) de s’arrimer à quelque chose de sûr et d’intemporel? Hein, je vous le demande? Qu’y a-t-il de plus sûr que la beauté et l’intemporalité de la rondeur des courbes féminines? Essayez donc un peu de me contredire!

 

Crayon et encre de couleur sur papier

Crayon et encre de couleur sur papier

2 commentaires pour l'instant

Heureux d’un printemps…

Écrit par francois on 11 avril 2011 | Nouvelles, Sans catégorie |

Un bon effort, quelques dizaines de coups de pelles et voilà: la terrasse est dégagée. malgré l’environnement hostile et neigeux, pourquoi ne pas profiter de belle façon de cet ilôt de sérénité émergeant du tumulte quotidien?

Comme vous le constatez, stupéfaits, ébaubis et médusés que vous êtes, les dessinateurs font parfois autre chose que manier le crayon ou le pinceau.

 

Si loin de la table à dessin.

Si loin de la table à dessin.

 

Le calme enchanteur émanant de ce cliché sans prétention, ainsi que la nature sauvage qui se devine en arrière-plan, m’incitent à piger encore une fois dans “Le  nouveau Sottisier des Journalistes” de Philippe mignaval (Éditions hors Collection, 2000); allez, deux petits extraits:

- “Au Moyen Âge, des populations entières furent exterminées par la peste bucolique.”

 

- “Les rues étaient obscures, à cause de l’électricité qui n’avait pas encore été inventée.”

 

Bon, une dernière, puisque la photo exprime bien l’intention de la saison hivernal de ne pas nous lâcher:

 

- “Hier, sous l’effet des orages, les pluies se sont concentrées et ont fait boule de neige.”

 

Je profite de l’occasion pour répondre à certaines questions soumises par un lecteur que je devine aussi fidèle que Français. De crainte qu’offusqué par ma lenteur à livrer des éclaircissements, il ne tourne bride et me laisse choir tel une chaussette béante, je m’exécute séance tenante:
1- Je tenterai l’impossible, lors du vernissage de l’exposition “Reconquêtes 1″, pour qu’un certain nombre d’ex-libris soit mis de côté à l’attention des gens qui ne viendront que le lendemain, à la séance de dédicace.
2- À ce que je sache pour l’instant, je n’opérerai qu’à la séance de dédicace prévue le 14 mai, mais il n’est pas impossible que l’on mette à profit ma présence sur place pour d’autres activités promotionnelles. J’en ferai part sur ce site le cas échéant.
3- Pour ce que j’en sais, l’édition “spéciale” de Reconquêtes 1, n’a de spécial que le nombre limité d’exemplaires mis en vente et sa couverture différente. Peut-être y aura-t-il une édition “plus spéciale” un jour (assortie d’esquisses, de recherches et tout le tralala), mais je pense que ce serait davantage justifié avec un quatrième et dernier tome.

3 commentaires pour l'instant

Tome 2 en chantier

Écrit par francois on 10 avril 2011 | Reconquête |

Appréciez, ci-dessous, deux photos -d’une mauvaise qualité tout à fait remarquable- de la réalisation de la cinquième planche en cours. Ainsi, malgré les affres du quotidien, accompagné de son cortège de virus et autres calamités, le deuxième tome de Reconquêtes (dont le titre est, pour l’instant, jalousement tenu secret) prend forme peu à peu.

 

Encrage; encre de chine sur papier.

Encrage; encre de chine sur papier.

 

 

Détail.

Détail.

aucun commentaire pour l'instant

Reconquêtes tome 1: lancement parisien!

Écrit par francois on 2 avril 2011 | Nouvelles, Reconquête |

Oyez, oyez! Directement liée à la sortie du premier tome de Reconquêtes, “La Horde des Vivants“, une exposition sera organisée dans la Ville-Lumière. Le vernissage (où seront mises en vente quelques planches de Reconquêtes, de Millénaire et aussi quelques dessins) aura lieu le vendredi 13 mai, de 18h00 à 21h00, à La Gallery Paris (14, rue Charles V 75004, Paris).

 

Reconquêtes tome 1, "La Horde des Vivants".

Reconquêtes tome 1, "La Horde des Vivants".

 

* Important: notez que je ne ferai pas de dédicaces à ce moment, il ne s’agira que d’un lancement: j’ai horreur de passer les lancements de mes albums en ayant la tête enfoncée dans les bouquins à signer! Vous reconnaîtrez qu’il peut être contrariant de voir se dérouler l’événement sans pouvoir véritablement discuter et échanger avec les visiteurs, ni boire, manger ou s’encanailler avec les escortes nombreuses et aguichantes qui pullulent d’ordinaire lors de ces débauches de mondanités.

En fait, les heures de dédicaces seront le lendemain, à la même adresse, de 15h00 à 18h00 (albums disponibles sur place, exceptionnellement en avant-première).

 

Et pour conclure, tel que promis, une nouvelle page du tome 1 de Reconquêtes.

Reconquêtes tome 1, "La Horde des Vivants", page 32.

Reconquêtes tome 1, "La Horde des Vivants", page 32.

3 commentaires pour l'instant

Le crayon plein d’espoir

Écrit par francois on 1 avril 2011 | Esquisses, Reconquête |

Ce modeste carnet numérique, auquel j’ajoute de temps à autre quelques petites choses, représente ni plus ni moins ce que j’aurais aimé avoir à ma portée lorsque j’étais beaucoup plus jeune. Lorsque je dévorais et décortiquais les dessins des auteurs que j’admirais. Malheureusement, à  cette époque -pas si lointaine, quand même, je ne vais pas me vieillir plus que nécessaire- n’étaient accessibles que les oeuvres abouties, terminées, fignolées, bref publiées.

Jamais je n’avais la possibilité d’apprécier tout le travail réalisé en amont; les esquisses, les ébauches, les crayonnés, les recherches diverses. Toute cette part de l’oeuvre, inséparable du résultat et qui pourtant demeurait invisible. Celle qui permet de comprendre que tout ne naît pas du néant et qu’il existe un processus préparatoire précédant ce qui apparaît dans les albums. Voilà ce que permet la technologie actuelle, ce qu’elle nous permet d’offrir, nous dessinateurs, à ces jeunes loups qui manient déjà un crayon plein d’espoir.

 

 

Étude du personnage de Thusia (crayon sur papier).

Étude du personnage de Thusia (crayon sur papier).

aucun commentaire pour l'instant