Archive octobre, 2011

Un petit coup à gauche…

Écrit par francois on 31 octobre 2011 | Reconquête |

Un petit coup à gauche, un petit coup à droite (mais pas trop, in medio stat virtus), et le pinceau fait son oeuvre: le crayonné disparaît peu à peu sous l’encre de Chine.

Désolé d’être aussi bref (mais toujours aussi concis, remarquez-le); je dois vous laisser, car il faut bien les dessiner ces albums. Ce que je vais d’ailleurs faire à l’instant, du pas alerte et résolu qui est le mien.

 

Encrage; encre de Chine sur papier.

Encrage; encre de Chine sur papier.

 

 

Détail

Détail

2 commentaires pour l'instant

Mine de rien

Écrit par francois on 27 octobre 2011 | Esquisses, Reconquête |

Je sais, ce n’est pas grand chose que ce petit aperçu de crayonné en cours, quand bien même fût-il tracé d’une mine consciencieuse, mais dans la vie on ne fait pas toujours ce que l’on voudrait. Retenez ça mes petits, c’est la sagesse qui parle d’expérience. Et c’est gratuit.

On peut donc voir, à gauche, une esquisse rapide ayant servi à définir plus précisément la posture du personnage féminin: une marche avant sur un plan incliné qui va montant, supposait une certaine position des pieds et du tronc. De plus, on devait deviner l’accablement du personnage sans qu’il ait l’air trop abattu, ce qui n’aurait pas correspondu à son statut au sein du groupe dont il est question dans le récit.

Désolé pour la coloration du papier qui paraît jaunâtre ou rosé; on dirait que mon appareil a de la difficulté à saisir le blanc des feuilles et qu’il fait davantage ressortir la couleur dûe à l’éclairage.

 

Crayonné; crayon sur papier.

Crayonné; crayon sur papier.

3 commentaires pour l'instant

Suivez les flèches

Écrit par francois on 19 octobre 2011 | Reconquête |

Un autre exemple de coloration en cours.

C’est le genre de présentation d’un processus créatif lié à la bande dessinée, étape par étape, auquel j’aurais aimé avoir accès étant jeune. La technique sensu stricto revêtait alors une trande importance. Or, la technologie et l’aisance que nous offrent les moyens de communication actuels me permettent de le rendre aujourd’hui accessible à ceux qui, comme moi il y a quelque trois décennies, souhaiteraient en tirer le meilleur parti.

 

Encre de Chine et aquarelle sur papier.

Encre de Chine et aquarelle sur papier.

 

 

Encre de Chine, aquarelle et encre de couleur sur papier.

Encre de Chine, aquarelle et encre de couleur sur papier.

 

 

Encre de chine, aquarelle et encre de couleur sur papier.

Encre de chine, aquarelle et encre de couleur sur papier.

6 commentaires pour l'instant

L’irrésistible attrait de l’anatomie féminine

Écrit par francois on 14 octobre 2011 | Esquisses |

L’irrésistible attrait de l’anatomie féminine (mais aussi humaine en général et animale très souvent), me pousse à jeter sans lassitude sur le papier ces recherches et esquisses, célébrant la beauté moult fois millénaire du beau sexe.

Il s’agit ici, encore une fois, de dessins réalisés en guise de “réchauffement matinal”.

 

Crayon, gouache et feutre de couleur sur papier.

Crayon, gouache et feutre de couleur sur papier.

6 commentaires pour l'instant

Recherches

Écrit par francois on 13 octobre 2011 | Esquisses, Reconquête |

Un autre exemple de recherches; des têtes, cette fois-ci. Trouver l’angle souhaité ou l’expression idéale nécessite parfois quelques coups de crayon avant de griffonner sur la planche finale.

 

Crayon sur papier.

Crayon sur papier.

aucun commentaire pour l'instant

Ayyy, mammaire, pourquoi m’as-tu fait ça? Ayayayayayayyyyy!

Écrit par francois on 11 octobre 2011 | Esquisses, Reconquête |

Deux exemples de “réchauffement matinal” constituant aussi une recherche rapide de posture et de position pour des cases de Reconquêtes 2 en cours de réalisation.

Mes nombreuses détractrices remarqueront -avec ravissement- l’effort et l’attention accordés au réalisme du volume mammaire. Je me suis fait violence, sachez-le; mon mérite n’en est que plus justifié. Bon d’accord, la seconde esquisse, celle de l’archère, donne allègrement dans le gros format, je vous le concède. Mais il s’agit là d’un personnage connu, déjà vu dans le tome précédent, il me faut être conséquent tout de même.  Professionnalisme oblige, que penserait-on de moi, sinon? Et puis, le rite sacrilège et contre-nature de la réduction mammaire réunnissait peu d’adeptes en ces époques bénies.

Comme on le voit, je ne recule devant rien pour procurer à mon lectorat féminin une satisfaction complète lorsque viendra la lecture du deuxième tome de Reconquêtes. C’en sera bien fini des pleurs, des grincements de dents et des jérémiades à propos de l’abondance de gros seins et de l’excès de poitrines opulentes! Bien sûr, et heureusement, elles seront encore dénudées…

 

Recherche, crayon sur papier.

Recherche, crayon sur papier.

 

 

Recherche, crayon sur papier.

Recherche, crayon sur papier.

4 commentaires pour l'instant

Des goûts et des couleurs…

Écrit par francois on 6 octobre 2011 | Reconquête |

Dans Reconquêtes, je traite délibérément certaines séquences sous des éclairages francs, voire violents ou alors j’opte pour des palettes aux teintes insolites, peu communes, qui m’imposent de jouer avec les ombres et les lumières d’une façon qui m’apparaît plus stimulante. Il me plaît de situer le moment où se déroulent les événements en usant de couleurs particulières. De plus, ces choix teintent indiscutablement la perception de l’époque par le lecteur, du moins celle que je souhaite lui transmettre, ce qui n’est pas un détail négligeable.

Que l’on me pardonne le flou dans la partie inférieure des images: je ne me suis aperçu qu’après coup que  l’objectif de l’appareil aurait eu avantage à être nettoyé.

 

Encre de couleur et aquarelle sur papier.

Encre de couleur et aquarelle sur papier.

 

 

 

 

Détail

Détail

10 commentaires pour l'instant

Toujours fidèle au poste

Écrit par francois on 4 octobre 2011 | Reconquête |

Fidèle au poste de la table à dessin, entendons-nous bien, car je suis le premier à reconnaître que mon activité en ligne fut plutôt limitée au cours de ces dernières semaines. Que l’on me pardonne et me comprenne du même coup: la vie réelle revêt à mes yeux plus d’importance -et la plupart du temps plus d’intérêt- que celle qui se déroule sur l’écran.

Ci-dessous, deux exemples de coloration en cours à des stades différents. Dans le cas de la deuxième, il ne s’agit que de la première couche de couleur.

 

Aquarelle et encre de couleur sur papier.

Aquarelle et encre de couleur sur papier.

 

 

Encre de couleur sur papier.

Encre de couleur sur papier.

2 commentaires pour l'instant