Archive octobre, 2012

Ah, fräulein!…

Écrit par francois on 31 octobre 2012 | Nouvelles, Reconquête |

Je recevais hier des exemplaires de l’édition allemande de “La Horde des Vivants“. L’album est presque semblable à celui distribué dans la francophonie, sauf quelques modifications mineures à la couverture. Voici d’ailleurs venu le moment de jouer au jeu des différences, trouvez-les, petits malins!

Quant à l’intérieur, notez qu’ils ont placé à la fin du livre l’illustration présentée ci-dessous et non utilisée encore commercialement à ce jour (les observateurs auront remarqué que le format n’étant pas standard, il en manque une partie). On trouve aussi, au verso de cette image en double-page, une photo des auteurs. Les fräulein en mal d’exotisme auront grand plaisir à faire signer ces photos rares lorsque, à n’en point douter, nous seront réclamés à corps et à cris par le lectorat germanique avide de dédicace.

 

 

6 commentaires pour l'instant

Ça ne trompe pas: à cheval donné…

Écrit par francois on 29 octobre 2012 | Reconquête |

À vous mettre sous la dent aujourd’hui: un premier cliché abominable (j’ai probablement bougé, l’image est floue au-delà de ce qui est acceptable et vous avez parfaitement raison de vous insurger avec une telle vigueur) du travail sur l’illustration de couverture du tome 2 de Reconquêtes.

La seconde photo montre l’illustration dans son entièreté. Guère meilleure que la précédente, elle a été prise à l’extérieur par temps nuageux. Mais c’est mieux que rien du tout, non? À cheval donné on ne regarde pas la bride, dit-on (commodément, quand ça nous arrange et c’est bien mon cas). D’ailleurs, me ferez-vous certainement remarquer, observateurs pointilleux que vous êtes, il semble bien s’agir ici de tout autre chose que d’un cheval et vous aurez, une fois encore, tout à fait raison. Mais, vous répondrai-je alors, d’un ton compréhensif quoique vaguement contrarié, puisque la brave bête possède une bride et qu’il s’agit de surcroît d’un don, est-il réellement justifié de faire ainsi la fine bouche? 

Bien qu’il subsiste encore quelques petites retouches à faire, ce qui apparaît ci-dessous n’est pas éloigné du résultat final.

 

Corrections et ajustements en cours.

Corrections et ajustements en cours.

 

 

Huile sur toile, 70 x 102 cm.

Huile sur toile, 70 x 102 cm.

11 commentaires pour l'instant

Travail au noir

Écrit par francois on 24 octobre 2012 | Esquisses, Reconquête |

Pour votre bon plaisir, la suite de l’encrage d’un dessin déjà présenté plus bas. Le mettrai-je en couleur? L’avenir seul le dira, mais il y a fort à parier que ce sera le cas, puisque le traitement est plutôt linéaire, sans masse noire et presque sans hachures.

 

Encrage; encre de Chine sur papier.

Encrage; encre de Chine sur papier.

10 commentaires pour l'instant

Coloration au poil!

Écrit par francois on 23 octobre 2012 | Reconquête |

L’encrage de cette case a été présenté précédemment, voici l’étape suivante, la coloration. Elle n’est pas complétée, mais ce que l’on peut voir ci-dessous est très près du résultat final.

 

Encrage; application de l'encre de Chine au pinceau par-dessus les traits du dessin préalablement réalisé au crayon.

Encrage; application de l'encre de Chine au pinceau par-dessus les traits du dessin préalablement réalisé au crayon.

 

 

Coloration; aquarelle et encres de couleur sur papier.

Coloration; aquarelle et encres de couleur sur papier.

2 commentaires pour l'instant

Publié en vitesse

Écrit par francois on 13 octobre 2012 | Esquisses, Reconquête |

Mes mâchoires risquent de se décrocher à force de bâillements, mais luttant contre la fatigue qui m’accable, je puise dans mes toutes dernières réserves d’énergie, la force de mettre en ligne ces quelques traits. L’encrage d’un dessin destiné à un ex-libris.

 

Encrage; application de l'encre de Chine sur le trait au crayon.

Encrage; application de l'encre de Chine sur le trait au crayon.

5 commentaires pour l'instant

S’immiscer…

Écrit par francois on 2 octobre 2012 | Esquisses, Reconquête |

Ici, offerte à vos regards que je devine aussi concupiscents qu’ébaubis (en ce qui concerne le lectorat masculin, du moins, car le regard de la gent féminine flamboie évidemment d’une indignation outrée et tout à fait légitime), la reine sarmate Simissée trône imperturbable. Quelles que soient les pensées qui puissent s’immiscer dans les circonvolutions de votre encéphale libidineux, un conseil mes petits amis, oubliez-les.

Une esquisse au crayon, jetée sur le papier sans autre raison que de délier les jointures avant d’attaquer planches et cases, un travail beaucoup plus sérieux.

 

Crayon et feutre de couleur sur papier.

Crayon et feutre de couleur sur papier.

 

 

Détail

Détail

7 commentaires pour l'instant

Sombre et floue, mais bourrée de bonnes intentions

Écrit par francois on 1 octobre 2012 | Reconquête |

Il faisait trop sombre dans l’atelier, l’appareil n’a pu capter qu’une image un peu floue. Ça vous donne néanmoins un aperçu de la poursuite du travail sur la couverture du deuxième tome de Reconquêtes. Notez que le bleu de l’arrière-plan n’est pas définitif: il s’agit encore, à ce stade, de la couche de fond.

Un merci tout particulier au photographe amateur qui a, rendez-vous compte, interrompu son jeu avec des playmobils de la série préhistorique pour me tirer le portrait.

 

Image sombre et floue, certes, mais malgré tout révélatrice.

Image sombre et floue, certes, mais malgré tout révélatrice.

 

 

Détail; huile sur toile.

Détail; huile sur toile.

aucun commentaire pour l'instant