Aspic tome 2 apparaît.

Écrit par francois le 8 mars 2011 | Nouvelles |

Je m’en voudrais pour le restant de mes jours de ne pas souligner ici l’apparition sur les tablettes, les présentoirs et dans les bacs des libraires, du deuxième tome d’Aspic, de l’ami Jacques Lamontagne et de son acolyte Thierry Gloris. Comme une proportion importante des visiteurs de mon site est française, il me semblait justifié de mentionner la sortie de l’album sans attendre qu’il paraisse au Québec. Vous serez nombreux à vous garrocher(*) dessus, je n’en doute pas.

Comme j’ai de bons amis français, il me semblait impossible de ne pas les prévenir. Oui, amis français, car non seulement Aspic investit en ce moment-même vos librairies et maisons clauses, mais bientôt Jacques Lamontagnes lui-même sévira dans vos murs! Aaargh, tous aux abris! Cachez vos enfants! Si vous l’apercevez, n’hésitez pas à lui demander des dédicaces salaces dans la rue ou à le faire dédicacer dans des tablettes à dessin, il adore ça.

Je n’ai vu que quelques cases de ce tome 2, alors que j’étais chez lui (non, inutile d’insister, je ne dirai pas ce que j’y faisais), nul doute que ce sera très bon et qu’encore une fois, je trouverai que le style qu’il privilégie pour cette histoire lui va comme un gant. Mais cependant, je ne lirai pas les pages présentées sur Sceneario.com, même si Jacques nous y invite; pour moi, ce serait perdre un peu du plaisir que j’aurai à ouvrir l’album lorsque je l’aurai en main. Remarquez, ce n’est que mon point de vue et en ce qui vous concerne, vous êtes bien libres d’agir comme vous l’entendez! Non mais, qui serais-je pour vous dicter votre conduite, hein? Quand même!

Voir le lien à son nom, dans la liste à droite, pour plus de précision sur les librairies et tripots divers qu’il écumera très bientôt.

 

Aspic tome 2, L'Or du Vice. Soleil Productions.

Aspic tome 2, L'Or du Vice. Soleil Productions.

 

(*) Garrocher (se):  se précipiter. Mais on peut aussi garrocher des objets, contondants ou non. Les conneries se garrochent également, au figuré, s’entend. À la rigueur, on pourrait aussi garrocher quelqu’un, mais cela se voit assez rarement.

5 commentaires pour l'instant

5 réponses to “Aspic tome 2 apparaît.”

  1. kofuskay

    Ah le sieur Lamontagne a plusieurs dates prévues dans notre si charmante capitale mais en raison d’un talent indéniable (l’air canadien serait-il favorable à l’épanouissement artistique ?) les places sont déjà réservées à une horde de chanceux qui pourront profiter de la bonhomie de votre charmant collègue.

    Et puisque l’on parle de dédicace, j’ai appris qu’il est prévu à une date non encore définie que votre auguste personne se rende dans la plus belle ville du monde (selon les étrangers, pour les parisiens ou banlieusards parisiens elle est simplement sale et polluée) dans le cadre d’un vernissage à la gallery.

    J’espère avoir l’heur d’être parmi les fans délurés qui vous attendront le couteau entre les dents et la bave aux lèvres (il est particulièrement ardu de cumuler les 2 en même temps mais impossible n’est pas français) à cette occasion afin de parler de jeunes femmes nues et d’axolotls.

    08 mar 2011 at 6:19

  2. Je préfère l’inverse, si vous n’avez pas d’objection: d’axolotls et de jeunes femmes nues. C’est qu’on s’attache à ces petites bêtes, vous savez. Aux secondes également, il est vrai, mais d’une manière on ne peut plus différente.

    J’ignore ce que vous avez pu lire et où vous l’avez fait à propos de ma présence dans “Les Vieux Pays”; j’imagine que ce doit être sur le site de LaGallery? Ils sont décidément rapides: je n’ai même pas encore fait renouveler mon passeport ni prévenu mon épouse que je vais dédicacer à Pigalle au joli mois de mai.

    Oui, le talent prolifère chez nous, c’en est presque gênant. Désolé. Rendons-nous à l’évidence: les grands espaces sauvages élargissent l’esprit.

    Quant aux séances de dédicace, rassurez-vous: les hordes de fans aux lames acérées et aux babines écumantes ne me tétaniseront pas: il en faut un peu plus pour me faire tourner les talons. Mais il est vrai que si en plus, vous essayer de parler (et avec un accent français de surcroît), ça fait beaucoup pour un seul homme et je ne réponds de rien.

    09 mar 2011 at 9:51

  3. Cher ami,

    Merci de souligner de si belle façon la sortie de mon tout nouvel album Aspic!

    Tu as bien fait de rappeler l’immense plaisir que me procure la réalisation de dédicaces ( surtout celles salaces ) dans les carnets que l’on me tend. Il est tout de même étonnant de constater que, bien que nos styles diffèrent, nous partagions cette allégresse, voire concupiscence, qu’engendre la réalisation de dessins dans les calepins de nos lecteurs.

    Je te sais une inclinaison particulièrement marquée pour les feuilles volantes. Je t’ai vu abattre l’une après l’autre, de formidables dédicaces à l’aquarelle, sur les feuilles immaculées que tes lecteurs ravis te glissaient sous le nez, refusant parfois de t’exécuter dans des albums au profit du blanc feuillet.

    Je me ferai d’ailleurs un devoir de communiquer à tous cette grande générosité qui t’anime lors de ta prochaine tournée de promotion.

    Au plaisir,

    Jacques

    14 mar 2011 at 3:04

  4. Je l’ai toujours dit: tu es trop bon! Merci d’avance pour cette publicité gratuite et désintéressée… Cependant, je pensais à des dédicaces à l’huile, cette année; tu leur diras aussi d’apporter leurs toiles grand format.

    Et c’est toujours un plaisir de parler des confrères. Nos lecteurs adorent en savoir un peu plus sur nous et découvrir à quel point nous sommes infâmes immonde et pervers, bref humains.

    Bon voyage et gare aux fromages!

    14 mar 2011 at 3:34

  5. Nom de Dieu! J’ai oublié le “s” à immondes!

    C’est la fatigue, assurément: écrire à Jacques Lamontagne m’a vidé et j’ai été distrait, c’est un exercice exigeant.

    14 mar 2011 at 3:37

Trackback URI | Comments RSS

Répondre